La ville de Dijon inaugure un Observatoire de l’âge

Personnes âgées

L’Observatoire de l’âge de la ville de Dijon a été officiellement lancé le 13 septembre, en présence de la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie.

La ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, Michèle Delaunay, a officiellement lancé, le 13 septembre, l’Observatoire de l’âge de Dijon. Mise en place à l’initiative de la ville de Dijon (Côte-d’Or), cette structure regroupe des personnes âgées, des élus, des chercheurs, des universitaires, des professionnels du médico-social, associations et syndicats.

« Première initiative de ce genre en France », selon la ministre, cet observatoire a pour vocation « d’être un lieu de partage d’information et de réflexion sur l’adaptation des politiques locales aux problématiques et préoccupations des âgés. » Des « audits urbains » sont réalisés par l’Observatoire de l’âge.

Ceux-ci permettent de relever les points forts et les points faibles de la ville, dans les huit thématiques-clés proposées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). À savoir : le logement, les espaces extérieurs et bâtiments, les transports, le respect et l’inclusion sociale, la participation sociale, la participation citoyenne et l’emploi, la communication et l’information et le soutien communautaire et les services de santé. Michèle Delaunay « souhaite que cet exemple puisse inspirer d’autres collectivités locales en France. » Depuis 2010, Dijon est labellisée « Villes-amies des aînés » par l’OMS.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum