Les infirmiers libéraux souhaitent la création d’un « infirmier référent »

Personnes âgées

La Fédération nationale des infirmiers (FNI), 1er syndicat des infirmiers libéraux, souhaite l’instauration d’un « infirmier référent », comme il existe un médecin référent, dans le cadre du débat national sur la dépendance.

  « Nous pensons que les infirmières libérales, à la frontière du sanitaire et du social, sont les mieux placées pour être des référents », a expliqué mercredi à Paris Philippe Tisserand, président du FNI, dans une conférence de presse. « Cet infirmier référent aurait un rôle de consultation, d’évaluation de la dépendance, d’élaboration d’un plan d’aide et de soins personnalisé, mais aussi de coordination sociale et soignante », a-t-il souligné. Les infirmiers libéraux assurent 75% des prises en charge auprès des personnes âgées dépendantes, en raison de leur répartition sur l’ensemble du territoire, notamment dans le Sud, où la population âgée dépendante est plus importante, a-t-il dit. « Il n’y a pas de désert médical pour les infirmiers libéraux, sauf en région parisienne où ils sont sous-représentés. Même dans la Creuse, leur taux est supérieur à la moyenne nationale. Or, en dépit de leur place essentielle auprès des personnes âgées, le débat national sur la dépendance les écarte encore de la concertation », a-t-il déploré. Pour étayer sa demande d’infirmier référent le FNI s’appuie notamment sur les travaux du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM), qui recommande de confier aux infirmiers libéraux une fonction de coordination soignante et sociale et de les rémunérer pour des actes de soins coordonnés. La situation actuelle entraîne des surcoûts financiers à la fois pour les malades et les collectivités, a estimé Philippe Tisserand. « Attention à la marchandisation de la santé et aux prestataires de service, à la sortie des hôpitaux », a mis en garde le président du FNI. Cette proposition du FNI a été soumise au ministère de la Santé, dans le cadre du débat sur la dépendance, qui n’y a pas encore répondu. Sur les 515.000 infirmier(e)s recensés par l’Ordre de cette profession, 75.000 exercent en libéral.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum