Loi autonomie : encore trop d’incertitude pour la FNAQPA

Personnes âgées

La FNAQPA espère que le calendrier parlementaire ne reportera pas l’adoption de la loi d’adaptation de la société au vieillissement au-delà du 31 décembre 2014.

La Fédération nationale avenir et qualité de vie des personnes âgées (FNAQPA) se réjouit de la présentation, au Conseil des ministres du 3 juin, du projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement. « Même si elle n’est pas le grand soir annoncé qui va résoudre tous les problèmes et répondre à tous les besoins », estime la Fédération, cette loi de programmation s’avère « importante pour les personnes âgées et les professionnels, en perspective des changements et évolutions nécessaires dans les prochaines années ».

Toutefois, « il reste beaucoup d’incertitude sur le calendrier parlementaire », pointe la FNAQPA, notamment pour que la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA), instaurée en 2012 pour financer l’aide aux personnes âgées, « aille enfin à destination de ce pourquoi elle a été créée ».

Cette incertitude « risque de détourner à nouveau la CASA de son objet, comme ce fut le cas deux années de suite ». Aussi, la FNAQPA espère que le calendrier parlementaire ne reportera pas l’adoption de la loi au-delà du 31 décembre 2014, « ce qui repousserait sûrement au 1er janvier 2016 la bonne utilisation des 650 millions d’euros de la CASA ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum