L’Unccas consacre son 65e congrès au vieillissement

Personnes âgées

Le 65e congrès de l’Unccas se tient les 10 et 11 octobre à Marseille.

« Vieillir demain : décider notre avenir aujourd’hui ». Tel est le thème du 65e congrès de l’Union nationale des centres communaux d’action sociale (Unccas), qui se déroule les 10 et 11 octobre, au Palais des congrès de Marseille. « Profiter de sa retraite, vieillir en bonne santé, passer le cap de la centaine… Le temps de la vieillesse, variable et multiforme, représente désormais plusieurs dizaines d’années », explique l’Union. Mais ces années sont aussi marquées par une autre réalité, « source d’inquiétudes » : la perte des liens familiaux, l’isolement,  précarité, les menaces pesant sur la pérennité des services de proximité nécessaires au bien-vivre des personnes âgées, quel que soit leur lieu de vie.

Le « formidable progrès social » que représente l’allongement de l’espérance de vie constitue donc « une vraie source de réflexions, notamment autour des modes d’accompagnement des personnes âgées, et parmi elles celles en perte d’autonomie, dans toute la diversité de leurs besoins », estime l’Unccas.

Comment permettre le vieillissement dans de bonnes conditions, aujourd’hui et demain ? Grâce à quelles politiques mises en œuvre localement et au plan national ? Quelles réponses apporter aux besoins d’une personne à 65 ou à 90 ans, selon qu’elle réside en ville ou en milieu rural, qu’elle dispose ou non de moyens de subsistance ? « Animation, accès aux loisirs et à la culture, implication citoyenne, habitat, offre de services, sont autant d’enjeux auxquels les élus, locaux et nationaux, sont censés répondre aujourd’hui », indique l’Union nationale des CCAS.

Le vieillissement est un processus progressif, évolutif, et la perte d’autonomie peut survenir brusquement, poursuit l’Unccas. Dans ces conditions, comment accompagner dans la durée, prévenir, anticiper ? Comment soutenir les aidants naturels ? Comment maintenir les liens familiaux et respecter l’intimité ? Comment préserver l’autonomie le plus longtemps possible par le développement de solutions adaptées, en termes d’habitat, de mobilité, d’accès aux services ? Face à ces questionnements, les élus en charge des politiques sociales locales devront interpeller leurs homologues chargés des politiques d’urbanisme, de transports, culturelles ou de loisirs…

Ce 65e congrès de l’Unccas sera donc « l’occasion d’une réflexion nécessaire des acteurs locaux sur l’avenir de leur implication dans les actions d’accompagnement du vieillissement : entre volonté politique et contraintes financières, dans un secteur où les déficits de gestion sont monnaie courante, l’enjeu n’est-il pas celui d’une société du « bien vieillir » où chacun puisse trouver sa place, contribuer au bien-être de l’autre, qu’il soit jeune ou vieux, pauvre ou riche, et participer ainsi à l’émergence d’un lien social rénové et durable ? », interroge l’Union.

Le congrès de l’Unccas propose 7 forums thématiques :

–  Entre logement adapté et hébergement,

–  Les besoins des seniors aujourd’hui,

–  Accompagner des publics spécifiques,

–  Comment améliorer les parcours de santé sur les territoires ?

–  Coordination des acteurs,

–  Garantir une offre de services équitable sur le territoire,

–  Quelles initiatives chez nos voisins européens ?
 

Parallèlement au congrès, Santé Social Expo, le salon des équipements et services de la filière sanitaire, sociale et médico-sociale rassemblera près de 80 exposants et 3 000 décideurs de l’action sociale et sanitaire. Enfin, le congrès sera précédé, le 9 octobre, d’une journée statutaire réservée aux seuls membres de l’Unccas, durant laquelle se dérouleront l’assemblée générale et la cérémonie de remise des Prix de l’innovation sociale locale 2012.

Informations et inscriptions sur : www.unccas.org

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum