Les Paralysés de France déplorent que le handicap soit le grand absent du débat présidentiel

Personnes handicapées

« Le 22 avril, plusieurs millions de Français auront peut-être du mal à aller voter mais ils iront quand même », proclame une nouvelle campagne de l’Association des paralysés de France, destinée à dénoncer l’absence du handicap dans le débat présidentiel.

Publiée dans la presse quotidienne, une affiche montre une jeune femme en fauteuil roulant avec une interpellation aux candidats : « Mesdames et Messieurs les candidats, qu’avez-vous à leur dire ? ».

Dans un communiqué présentant cette nouvelle campagne, l’APF déplore que « le handicap soit le grand absent de cette campagne dans les discours des différents candidats » à la présidentielle.

L’Association des Paralysés de France demande aux candidats de prendre en compte « les préoccupations des personnes en situation de handicap et leur famille, soit près de 10 millions de personnes ». Fin janvier, l’APF avait fait le tour des QG de campagne et constaté que tous n’étaient pas accessibles aux personnes handicapées. L’association avait remis dix fauteuils roulants aux couleurs des candidats à la présidentielle.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum