Mieux accompagner la scolarisation des jeunes sourds

Personnes handicapées

La ministre déléguée chargée de la Réussite éducative veut développer l’accompagnement des jeunes sourds dans toutes les académies, tant dans le primaire que dans le secondaire.

À la veille des vacances scolaires, George Pau-Langevin, ministre déléguée chargée de la Réussite éducative, a visité, le 21 juin, le Pôle pour l’accompagnement à la scolarisation des jeunes sourds (PASS), classes où de jeunes sourds sont scolarisés avec d’autres enfants des écoles maternelle et élémentaire les Coquelicots-Myosotis et Roux-Tenon de Massy (Essonne).

Les PASS sont « des structures décisives pour la scolarisation des élèves sourds, assure le ministère. Leur articulation avec d’autres structures médico-sociales et au sein d’un territoire donné est primordiale ». La ministre a précisé sa décision « de faire le point sur la scolarisation des enfants sourds et sur la possibilité de développer les structures ad hoc, tant en primaire qu’en secondaire, dans chaque académie ».

À cette occasion, les parents des jeunes sourds ont insisté sur leur souhait de voir leurs enfants mêlés aux autres dans l’école de la République. Afin de faciliter la liaison école – collège et la scolarisation des élèves sourds qui entreront en sixième à la rentrée 2014, le ministère nommera un professeur certifié en LSF, dès la rentrée 2013, au collège Gérard Philipe de Massy. Cet enseignant travaillera à préparer l’arrivée en sixième de ces élèves. Une option de langue des signes sera notamment ouverte, dès cette année, pour les tous élèves, ainsi qu’une initiation, dispensée auprès des adultes.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum