Présentation des lauréats du Prix CNSA Lieux de vie collectifs et autonomie 2011

Personnes handicapées

Les lauréats 2011 du Prix CNSA Lieux de vie collectifs et autonomie ont été récompensés le 19 mai, à l’occasion du Salon Géront Expo – Handicap Expo.

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) a profité de sa présence au Salon Géront Expo – Handicap Expo pour dévoiler, le 19 mai, les lauréats du Prix CNSA Lieux de vie collectifs et autonomie 2011. Depuis cinq ans, la CNSA, les acteurs du secteur médico-social et du monde de l’architecture cherchent, à travers ce prix, à « promouvoir une conception renouvelée et adaptée des lieux de vie collectifs qui accueillent des personnes âgées ou handicapées. » Le prix bénéficie du soutien de la Fondation Médéric Alzheimer et du Comité national de coordination de l’action en faveur des personnes handicapées (CCAH).

« Cette année encore, les Prix CNSA Lieux de vie collectifs et autonomie priment des établissements qui favorisent l’autonomie et l’expression de la vie sociale des personnes, notamment grâce à une bonne intégration dans le tissu local, se félicitent les promoteurs de l’opération. Ils soulignent la créativité architecturale et la fonctionnalité du lieu, résultats du dialogue entre les gestionnaires et leurs architectes. » Parmi la trentaine de dossiers reçus, le jury, présidé une nouvelle fois par Aymeric Zublena, a distingué quatre réalisations.

Voici le palmarès 2011 du Prix CNSA Lieux de vie collectifs et autonomie.

•   Prix de la réalisation médico-sociale pour personnes âgées
Ce Prix est attribué à la Résidence Hector Malot, une maison de retraite intercommunale situé à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne). Il est récompensé de 30 000 euros par la CNSA. Cette résidence a été reconstruite sur le site de l’ancienne maison de retraite pour conserver sa vocation intercommunale. « En bordure de rue, les trois bâtiments en forme de barrettes qui glissent l’une contre l’autre en font un établissement compact, qui s’insère parfaitement dans un tissu urbain dense et un terrain contraignant », a estimé le jury.

•   Mention spéciale Alzheimer
Cette mention spéciale revient à l’EHPAD Les Godenettes de Trith-Saint-Léger, dans le Nord. L’établissement est géré par le centre intercommunal de gérontologie. La récompense de 10 000 euros est allouée par la Fondation Médéric Alzheimer. Bien qu’ayant reçu la mention spéciale Alzheimer, Les Godenettes ne disposent pas d’unités spécifiques fermées pour ce public. « Un parti pris de mixité des populations assumé, soutenu par un projet d’accompagnement thérapeutique et social individualisé, mais qui a suscité des discussions entre les membres du  », rapporte la CNSA.

•   Prix de la réalisation médico-sociale pour personnes handicapées
Ce Prix récompense la maison d’accueil spécialisé (MAS) Saint-Louis, sise à Villepinte (Seine-Saint-Denis) et gérée par l’association éponyme. Il est doté de 30 000 euros par la CNSA. Le jury a été séduit par « une architecture apparentée à l’habitat individuel ». Quatre pavillons, des unités de vie de dix chambres (dont une double), sont reliés entre eux par des galeries vitrées. Dans chaque aile, la vie communautaire est favorisée grâce à des salles d’ateliers et aux espaces détente et restauration.

•   Mention spéciale personnes handicapées vieillissantes
Cette mention spéciale est décernée au foyer d’accueil médicalisé (FAM) Clary de Camblanes-et-Meynac, en Gironde. Géré par Handivillage 33, il reçoit 10 000 euros de la part du Comité national de coordination de l’action en faveur des personnes handicapées (CCAH). « Quatre pétales autour d’un calice, telle est la structure du bâtiment imaginé par le cabinet HPL architectes pour répondre au projet de l’association gestionnaire Handivillage 33 : mixer les types de handicap, développer l’entraide et les relations sociales entre résidents », commente le jury

Le Prix CNSA comprend, également, un concours intitulé : « Imaginer les maisons de retraite de demain ». Réservé aux étudiants, ce concours « valorise les idées qui renouvelleront l’architecture des établissements pour personnes âgées en perte d’autonomie ». Elles ont particulièrement séduit le jury qui a décidé, pour encourager leurs auteurs, de remettre deux mentions spéciales.

•   Prix du concours d’idées
Le jury a eu « un véritable coup de cœur » pour La Grande maison, pensée par Léo Martin et Samuel Odic. Ces deux étudiants de l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles ont imaginé deux maisons principales- la maison des seniors et la maison des juniors- adossées à l’une des façades du centre commercial de la Part Dieu, à Lyon. Une récompense de 12 000 euros est allouée par la CNSA.

•   Mentions spéciales du concours d’idées
– Cultiver le présent, conçu par Pierre Pors et Sophie Lamy, étudiants à l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles.
– Rencontres musicales, imaginées par Coralie Happe et Diane Ravanel, étudiantes à l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille et à l’Institut national des sciences appliquées de Strasbourg.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum