Développer le service public de prévention de la PMI

Protection de l'enfance

La plate-forme « Assurer l’avenir de la PMI » veut contribuer au renforcement du réseau de protection maternelle et infantile.

Reçue fin mai par la ministre des Solidarités et de la Santé, la plate-forme « Assurer l’avenir de la PMI » lui a remis ses propositions et revendications pour développer le dispositif de protection maternelle et infantile (PMI) et de planification familiale. Au programme :

  • Instituer le Comité d’animation nationale des actions de PMI (CANA-PMI) comme cadre réglementaire de co-production d’une politique publique de PMI et de planification familiale partagée entre le ministère des Solidarités et de la Santé et les départements ;
  • Instaurer un fonds de financement national fléché vers les services de la protection maternelle et infantile, en s’appuyant sur la réorientation de fonds de l’ONDAM vers la prévention ;
  • Revaloriser les statuts et salaires des professionnels de PMI au niveau de leurs homologues du curatif ; développer la formation initiale et la recherche sur les enjeux de prévention et de promotion de la santé dans le champ de la PMI ;
  • Sanctuariser l’existence des services de PMI et de planification familiale dans l’éventualité d’évolutions institutionnelles des collectivités locales.

Consciente des difficultés rencontrées actuellement par le dispositif de PMI et de l’hétérogénéité de mise en œuvre de ses missions selon les territoires, Agnès Buzyn a assuré les responsables de la plate-forme de sa volonté de voir la PMI occuper toute sa place dans la politique de prévention initiée par le gouvernement. « Le constat d’un déficit de portage de la politique de PMI et de planification familiale semble partagé par les autorités nationales et locales », se réjouissent ces responsables. Aussi, une « nouvelle impulsion » pourrait être donnée par le ministère et l’Assemblée des Départements de France (ADF) pour remédier aux difficultés actuelles, en traçant des perspectives communes sur les enjeux et les missions de la PMI, et le développement de cette politique publique. Une prochaine mission conjointe pourrait être diligentée, suggèrent-ils.

La plate-forme « Assurer l’avenir de la PMI » entend participer à l’ensemble des concertations et négociations qui doivent s’engager. Elle en informera les professionnels de la protection maternelle et infantile et les appelle à « partager sa vigilance et sa mobilisation pour préserver et développer le service public de prévention de la PMI et de la planification familiale ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum