Combattre le tabagisme des 14-18 ans

Santé

L’INPES lance une nouvelle campagne pour lutter contre l’installation d’un tabagisme régulier chez les jeunes.

L’entrée dans l’adolescence est souvent la période des premières cigarettes. Afin de lutter contre l’installation des jeunes dans un tabagisme régulier, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) a lancé, le 14 octobre, une nouvelle campagne à destination des 14-18 ans, centrée sur la notion de liberté. Sa signature : « Quand on est libre, pourquoi choisir d’être dépendant ? ».

Depuis la loi Veil de 1976, de nombreuses mesures législatives et réglementaires ont été mises en place pour limiter la consommation de tabac des adolescents. Pourtant, ces dernières années, le tabagisme des jeunes a connu une hausse inquiétante. Et, comme le montre l’étude HBSC 2010, il intervient dès le collège.

Selon cette enquête, un collégien de 3e sur six fume quotidiennement et un sur deux a déjà expérimenté la cigarette. Une tendance que l’on enregistre aussi chez 13 % des élèves de sixième ! « Cette situation incite à agir car la précocité est un facteur de risque important pour l’installation durable des jeunes dans la consommation et la dépendance », explique l’Institut.

Destinée aux jeunes fumeurs et aux non-fumeurs âgés de 14 à 18 ans et, plus particulièrement, aux 15-16 ans, la nouvelle campagne de l’INPES « n’a pas pour objectif de les stigmatiser ou de leur faire peur, mais plutôt de les inciter à s’interroger sur le tabagisme, ce qu’il représente pour eux et ce qu’il implique ».

Diffusé du 14 octobre au 12 décembre sur les chaînes TV jeunesse, comme NRJ12 ou Mangas, un spot est aussi programmé sur TF1, le 19 octobre, à l’heure du déjeuner, puis à 20h30, avant l’émission Danse avec les Stars. Deux créneaux à forte audience qui doivent permettre de donner à la campagne une plus large visibilité. Le film est également disponible en ligne (blogs, réseaux sociaux et plateformes de partage vidéo) et projeté dans les salles de cinéma.

Pour en savoir plus : www.inpes.sante.fr

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum