Épidémie de grippe : de nouvelles instructions données aux hôpitaux

Santé

Alors que le pic de l’épidémie de grippe saisonnière approche, la ministre des Affaires sociales et de la Santé demande aux hôpitaux de tout mettre en œuvre pour éviter la saturation des urgences.

Selon les dernières données de Santé Publique France, le pic de l’épidémie de grippe saisonnière est sur le point d’être franchi dans plusieurs régions et le nombre de cas enregistrés sur l’ensemble du territoire demeure globalement très important. Pour faire face à la situation, la ministre des Affaires sociales et de la Santé a réuni, le 11 janvier, les autorités sanitaires pour faire le point sur la surveillance et la gestion de l’épidémie. Parallèlement, Marisol Touraine a adressé, à l’ensemble des établissements de santé, une instruction leur demandant « de déclencher immédiatement toutes les mesures nécessaires, y compris en déprogrammant des actions, pour éviter toute saturation des urgences ». Des dispositifs gradués existent pour permettre aux hôpitaux de déprogrammer des opérations, d’ouvrir des lits et de rappeler du personnel pour prendre en charge tous les patients qui ont besoin d’être hospitalisés. « La grippe n’est pas une maladie bénigne : chaque année, elle provoque de nombreux décès. Chaque malade doit être immédiatement pris en charge et hospitalisé si son état l’exige. C’est pourquoi, depuis plusieurs semaines, j’ai donné instruction aux hôpitaux de s’organiser pour éviter la saturation des urgences. Je m’assure que des lits d’hospitalisation restent partout disponibles », a insisté la ministre.

Cette instruction vient s’ajouter aux mesures déjà mises en œuvre depuis le début de l’épidémie « pour permettre au système de soins de faire face » : alertes précoces et régulières des professionnels libéraux et des établissements hospitaliers pour assurer une prise en charge optimale des malades ; sensibilisation et suivi particulier des maisons de retraite ; rappel des mesures de prévention de protection à la population (diffusion quotidienne de spots sur les chaînes de télévision et de radio depuis plusieurs semaines).
Ainsi, le 23 décembre, la ministre a demandé aux ARS de sensibiliser les établissements médico-sociaux, en particulier ceux hébergeant des personnes âgées, à la nécessité de mettre en œuvre des mesures de prévention et de contrôle de la grippe saisonnière. De nouveau le 30 décembre. Ce jour-là, Marisol Touraine a intimé aux ARS de poursuivre le suivi renforcé des situations de tensions durant le weekend des fêtes et de rappeler aux établissements accueillant des personnes âgées les préconisations avec les mesures barrières.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum