Grève à l’hôpital psychiatrique Paul-Guiraud de Villejuif (Val-de-Marne)

Santé

Des personnels du Groupe hospitalier Paul-Guiraud de Villejuif (Val-de-Marne), spécialisé en psychiatrie, étaient en grève mardi, sans perturber les soins, pour dénoncer une décision de la direction de réduire, pour raisons budgétaires, les remplacements de personnels, a-t-on appris de sources concordantes.

L’intersyndicale Sud-Santé, FO, CGT et CFDT demande notamment à la direction de revenir sur sa décision de durcir les conditions de remplacement et suspendre le recours à des intérimaires. « La situation nuit à la tâche qui est la nôtre auprès des patients en termes de soins et de sécurité », a expliqué à l’AFP Joël Volson, membre de l’intersyndicale et secrétaire Sud-Santé. « La psychiatrie, c’est du temps, de la relation. Le nombre d’incidents se multiplie, où un agent se retrouve seul », a-t-il dénoncé.

Les syndicats font état d’une grève très suivie, mais n’étaient pas en mesure mardi matin de donner de chiffres. La direction annonce 149 grévistes, sur 2 145 membres du personnel. Le directeur de l’hôpital, Henri Poinsignon, réfute auprès de l’AFP tout risque pour les patients et le personnel. Les syndicats « allèguent un danger grave sans en apporter la preuve », a-t-il affirmé, évoquant des situations « ponctuelles, résolues rapidement ».

Le budget alloué aux remplacements était de trois millions d’euros en 2012, et doit être, pour 2013, d’un peu moins de deux millions d’euros, selon le directeur, qui indique que 340 équivalents temps plein ont été créés dans les trois dernières années. Les syndicats ont annoncé vouloir mener d’autres actions au mois de septembre.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum