La tuberculose n’a pas complètement disparu de France

Santé

La tuberculose frappe encore les populations fragiles en France, notamment en Guyane et en Ile-de-France.

À l’occasion de la Journée mondiale de la tuberculose, la secrétaire d’État chargée de la Santé, Nora Berra, a appelé, le 24 mars, à poursuivre la lutte contre la maladie, mais si celle-ci est contenue à un niveau faible sur le territoire français. « En France, l’incidence globale de l’épidémie peut être considérée comme faible : 8 cas pour 100 000 habitants et près de 5 500 nouveaux cas par an avec (5 276 cas déclarés en 2009 contre 5 758 cas en 2008) », précise le ministère de la Santé. En dépit de ces chiffres rassurants, on constate que la maladie se concentre, aujourd’hui, sur les populations fragiles : personnes sans domicile fixe, migrants, détenus et personnes âgées de plus de 75 ans. « La tuberculose ne frappe pas au hasard, ajoute Nora Berra. Elle est corrélée au niveau socioéconomique des personnes. Les territoires les plus touchés sont la Guyane (23,9 cas pour 100 000 habitants) et l’Ile-de-France (15,8 cas pour 100 000 habitants). »

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum