Lancement d’une campagne contre les dérives sectaires dans la santé

Santé

Une campagne de prévention contre les dérives sectaires dans le domaine de la santé a été lancée lundi 3 octobre afin de faire échec à des « médecines alternatives nuisibles », en nette progression, selon professionnels et associations.

Cette opération intitulée « Danger ! attention aux traitements miracles et aux faux thérapeutes » est animée, à destination des professionnels de santé et des acteurs publics, par le Centre contre les manipulations mentales (CCMM), l’une des principales associations françaises de lutte contre les phénomènes sectaires. « On assiste à l’explosion d’une multitude de petites structures qui échappent aux garde-fous », a indiqué lors de la conférence de lancement de cette campagne la présidente du CCMM Ile-de-France, Laure Telo, qui y voit « un terreau fertile pour capturer les proies faciles que sont les patients en souffrance ».

Selon le CCMM, 22 % des dérives faisant l’objet de signalements concernent le domaine de la santé, les personnes âgées à partir de 80-85 ans étant particulièrement exposées à ces phénomènes. Certains groupes ou thérapeutes autoproclamés développent des méthodes empiriques de diagnostic voire proposent des arrêts de traitement pouvant mettre en danger la santé des patients, dans le cadre de pratiques qui relèvent de l’exercice illégal de la médecine et de l’escroquerie.

Le CCMM considère en particulier les formations dans le domaine comportemental (coaching, gestion du stress, intelligence émotionnelle…) comme « une porte d’entrée pour les groupes sectaires », et avance le chiffre de 10 %, qui seraient « sujettes à caution ». « On a aujourd’hui beaucoup de groupes diffus qui sont organisés autour d’un prédateur et vont mettre en coupe réglée un certain nombre d’individus », a souligné Serge Blisko, président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), partenaire de cette campagne de communication au côté notamment du ministère de la Santé.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum