L’ARS alloue 7 millions d’euros d’aides à deux hôpitaux isolés

Santé

L’Agence régionale de santé (ARS) en Rhône-Alpes a accordé plus de sept millions d’euros d’aide exceptionnelle aux hôpitaux de Belley (Ain) et Die (Drôme) « pour conforter l’offre de soins de proximité dans ces deux territoires isolés », selon un communiqué.

Le centre hospitalier de Die bénéficiera d’une aide de 4,8 millions d’euros, pour un budget en court séjour de 6,2 millions, et celui de Belley une aide de 2,3 millions d’euros, pour un budget en court séjour de 22,7 millions. Ces deux établissements réalisent des activités de moyen et court séjour – dont de l’obstétrique, avec 508 accouchements à Belley en 2012 et 121 à Die. Ils rencontrent des difficultés en termes de budget et de recrutement médical, « qui font peser le risque d’une rupture dans la continuité des activités », selon l’ARS, qui compte adopter d’ici la fin de l’année des contrats de modernisation de l’offre et des parcours de soins pour ces deux hôpitaux, en lien avec les autres établissements du territoire.

Le président PS de la région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, avait interpellé le gouvernement en mai pour qu’il « lève les obstacles juridiques et financiers » à la modernisation de l’hôpital de Belley, dont il avait fait « le test national de la volonté politique en matière d’égalité d’accès aux soins dans les territoires ». Reprenant la déclaration de la ministre de la Santé, le 13 décembre dernier lors du lancement du Pacte « Territoire Santé« , M. Queyranne avait rappelé en mai que les « hôpitaux de proximité jouent un rôle essentiel dans nos territoires en particulier dans les zones fragiles ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum