L’IGAS plaide pour une réforme d’envergure de la pharmacovigilance

Santé

Faisant suite à son premier rapport sur le Médiator, l’IGAS propose diverses mesures pour rénover le dispositif de pharmacovigilance et plus globalement la politique du médicament.

Dans son premier rapport du 15 janvier 2011, l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) avait dénoncé un certain nombre d’erreurs et de fautes commises depuis trente-cinq ans en matière de pharmacovigilance. Faisant suite à une nouvelle commande du ministre de la Santé, l’IGAS a déposé le 21 juin une étude dans laquelle elle propose une réforme d’envergure de la pharmacovigilance et  une reconstruction de la politique du médicament dans un souci affirmé de protection de la santé publique.

Pour en savoir plus :

Rapport sur la pharmacovigilance et la gouvernance de la chaîne du médicament, Dr Anne-Carole BENSADON, Etienne MARIE et Dr Aquilino MORELLE, Inspection générale des Affaires Sociales  RM 2011-103P., juin 2011

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum