L’indemnisation des astreintes médicales est sensiblement revalorisée

Santé

Le décompte quadrimestriel des temps de déplacement de moins de 3 heures et l’instauration d’un décompte particulier pour les autres appels revalorisent très sensiblement l’indemnisation des astreintes médicales.

Les appels de moins de 3 heures cumulés par quadrimestre et convertis en plages de 5 heures sont intégrés aux obligations de service ou rémunérés au choix du praticien, par référence au barème des indemnités de sujétion et des indemnités de temps additionnel de nuit. Des dispositions particulières sont prévues pour les appels de 3 heures et plus. Les praticiens hospitaliers et universitaires bénéficient de dispositions analogues.

Ce dispositif nouveau qui de surcroît cumule le temps de trajet et d’intervention revalorise très sensiblement l’indemnisation des astreintes.

Texte de référence :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum