Marisol Touraine veut un DMP de « deuxième génération »

Santé

Le 6 novembre, devant la Commission élargie (finance et affaires sociales) de l’Assemblée nationale, Marisol Touraine a préconisé un Dossier médical personnel (DMP) de « deuxième génération ».

Les coûts exorbitants engendrés par le déploiement du DMP depuis son inauguration officielle le 5 janvier 2011 nécessitent, selon la ministre, un réajustement. Loin de vouloir son abandon pur et simple, qui représenterait selon elle une solution « non satisfaisante » compte tenu des sommes engagées, elle propose un DMP de « deuxième génération ». « On peut penser par exemple à l’utilité que constituerait ce dossier dans le cadre de parcours de santé (…) pour les personnes âgées ou souffrant d’affections de longue durée », a-t-elle précisé, avant d’ajouter qu’il fallait également revoir le mode de gouvernance de ce projet.

Pour l’heure, l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip Santé) est en charge du développement technique du DMP.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum