René Frydman désigné président du Haut comité médical d’île-de-France

Santé

Le professeur René Frydman, chef du service de gynécologie-obstétrique à l’hôpital Antoine Béclère, va être désigné jeudi soir président du Haut comité médical d’île-de-France par Jean-Paul Huchon, a-t-on appris auprès de la région.

Ce comité, créé en novembre par la région, s’est vu confier par celle-ci une mission de réflexion et de propositions sur les grands thèmes liés à la santé publique en île-de-France examinés sous l’angle sanitaire (vieillissement, cancérologie, psychiatrie, santé mentale, urgences) et sur le plan de l’organisation (démographie médicale, accès aux soins, territorialisation de la santé). Il remplira aussi une mission d’expertise de l’offre de soins des professionnels paramédicaux (sages-femmes, auxiliaires de puériculture, masseurs-kinésithérapeutes), mise en relation avec les besoins en santé de la population francilienne. Il pourra rendre des avis sur l’offre de formation et sa répartition sur le territoire, en vue du futur contrat de plan État-région de développement de la formation professionnelle. Le Haut comité médical comprendra 18 membres, dont 7 praticiens hospitaliers, parmi lesquels, outre René Frydman, le professeur Olivier Lyon-Caen, responsable du département de neurologie au groupe hospitalier la Pitié-Salpêtrière. Il devrait se réunir pour la première fois mi-juillet. Parmi les premiers thèmes de travail envisagés figure le problème des urgences et de la santé mentale. Le comité pourrait également donner un avis sur les prochains documents de l’Agence régionale de santé (schémas, plan régional de santé…) avec qui la région est en froid.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum