La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

La maîtrise des risques et la sécurité sanitaire au quotidien

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement

Nous vous recommandons

Maîtrise des risques et de la qualité

Maîtrise des risques et de la qualité

Faire une recherche dans cette publication :

Stress, burnout , risques psychosociaux à l'hôpital

Depuis les années 1980, le stress et le burn out occupent une position particulièrement importante dans le secteur de la santé, en raison de leur fréquence. Les infirmières et les médecins sont particulièrement touchés dans tous les pays du monde. Il est donc primordial d’en repérer les premiers signes ainsi que les facteurs favorisants afin de mettre en place des mesures de prévention permettant d’éviter les erreurs médicales et protéger les personnels de santé.

Si les risques psychosociaux sont devenus un phénomène de société depuis les années 1980, stress et burnout occupent, en raison de leur fréquence très élevée en santé, une position particulière dans ce secteur. Ils touchent de façon préférentielle les infirmières, mais également les médecins dans tous les pays du monde. Il est important à cet égard que les premiers signes et les facteurs favorisants soient connus, de façon que des politiques correctrices et préventives soient mises en place, permettant d'éviter des erreurs médicales. Le terme Burnout syndrome (BOS), ou syndrome d'épuisement professionnel des soignants (SEPS), apparaît aux États-Unis durant les années 1970. Il a été initialement employé par Freudenberger en 1974 pour décrire un état mental de professionnels qui s'étaient dépensés dans leurs activités et par voie de conséquence s'étaient consumés. Cela faisait référence non seulement à des niveaux de performance au travail, mais aussi à des personnalités. Malasch a décrit le burnout comme un syndrome rassemblant épuisement émotionnel, dépersonnalisation (traiter les patients de façon impersonnelle) et faible accomplissement personnel. Stress et burnout font partie des risques psychosociaux au travail qui ont une expansion dans tous les secteurs d'activité à partir des années 1980. Si ce terme est largement utilisé par les soignants des services à risque émotionnel élevé, il est bien souvent considéré avec prudence par les scientifiques, aussi bien dans les milieux psychiatriques que dans les milieux de médecine du travail, vraisemblablement en partie expliquée par la double origine du concept, lié d'une part aux enjeux de la relation d'aide et, d'autre part, au stress au travail. Sa fréquence dans certaines spécialités médicales invite à réfléchir à l'opportunité d'une nouvelle vigilance, qui pourrait être nommée humanovigilance, dans le champ de laquelle pourrait, également, entrer le harcèlement au travail, le secteur médical et médico-social n'étant pas, loin s'en faut,...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Sécurité sanitaire

Une prévention et une gestion des risques adaptées à votre établissement


Essai 5 jours