Terra Nova et Google France : sept propositions pour désenclaver les territoires isolés grâce au numérique

Administration

Développement de la télémédecine, évolution juridique du télétravail, création d’un guichet numérique régional pour les entreprises, application des principes de l’économie collaborative à l’agriculture… : Terra Nova et Google appellent à modifier la réglementation pour développer les innovations numériques dans les territoires isolés.

La transition numérique est une chance pour les territoires les plus isolés, pas une menace, affirment le think tank Terra Nova et Google, qui sillonnent la France et mènent de nombreuses auditions depuis cinq ans pour évaluer l’apport du numérique aux zones très rurales. Dans un rapport, présenté le 11 janvier, ils émettent plusieurs préconisations aptes à lever certains freins et à favoriser le désenclavement de ces 3 576 communes qui regroupent 1,2 million de personnes – une commune sur dix.

Un office régional numérique pourrait accueillir les entreprises (artisans et agriculteurs compris), leur apprendre à utiliser les outils technologiques, et les aiguiller notamment vers les intervenants les plus susceptibles de les aider dans leur projet. Selon le maire du Favril (Eure-et-Loir, 350 habitants), John Billard, également vice-président de l’Association des maires ruraux de France (AMRF), le bon échelon serait toutefois le département, dont les instances sont moins éloignées des territoires que la région.

L’économie collaborative est un puissant levier pour développer l’économie rurale, à condition de lui offrir un cadre juridique et fiscal « stable et non dissuasif », ce qui n’est aujourd’hui pas le cas. Elle peut, par exemple, favoriser la mutualisation du capital agricole (matériel, véhicule…) ou renforcer la location saisonnière de résidences secondaires, très nombreuses dans ces communes. En 2015, 92 000 voyageurs y ont séjourné grâce à Airbnb, apportant un impact positif à la consommation locale et à la restauration des propriétés.

Un concours pourrait inciter les écoles d’informatique à créer une plateforme de création de site internet à destination des maires ; ils pourraient ainsi facilement et à moindre coût mettre en ligne un site comprenant les fonctionnalités essentielles aux usagers. Rappelons que l’offre Campagnol de l’AMRF permet aux élus ruraux de disposer d’un site communal pour 180 euros par an.

Google et Terra Nova préconisent aussi des mesures propices à favoriser la télémédecine : expérimentation du remboursement des actes de télésuivi et de téléconsultation dans les territoires isolés, création de maisons de santé raccordées au réseau, échelon local de référence pour le télésuivi et la téléconsultation, généralisation de la télémédecine d’ici 2022, clarification du régime de responsabilité entre personnels médicaux et para-médicaux. Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) pourraient aussi devenir des centres logistiques de soins pour le maintien à domicile.

Formidable outil pour les territoires ruraux, le télétravail aurait toutefois besoin d’un cadre juridique adapté. Le rapport suggère de susciter une négociation interprofessionnelle pour que les partenaires sociaux s’accordent sur un cadre minimal cohérent à l’ensemble des entreprises. Mais il faudrait pour cela que le très haut débit (THD) soit disponible ou, au minimum, le haut débit (supérieur à 2Mbit/s) ; or, les trois quarts des bâtiments des zones les plus isolées n’ont même pas accès au haut débit.

Ce qui pose la question de la couverture numérique, indispensable au développement économique des territoires isolés.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum