Conseils de lecture, par Emmanuel Cattiau, DGS de Savigny-le-Temple (77)

Bien-être des acteurs publics

Chaque mercredi, nous demandons à un acteur public parmi ce qu’il a lu ou relu, vu ou entendu – livres, articles, vidéos – quels sont les 3 médias qui ont le plus nourri sa réflexion pendant cette crise sanitaire. Cette semaine, Emmanuel Cattiau, DGS de Savigny-le-Temple (77).

Emmanuel Cattiau

Emmanuel Cattiau

  • Accélération

Hartmut Rosa, philosophe et sociologue allemand, est venu m’apporter une clef de compréhension majeure pendant le premier confinement du printemps post élection municipale.

Dans son livre rédigé en 2005 « Accélération », une critique sociale du temps, l’auteur tente de décrypter pourquoi, alors que le progrès technologique devait nous dégager du temps, il n’en est en fait rien.

Il développe ainsi la thèse que la combinaison des 3 accélérations, technique, du changement social et du rythme de vie vient menacer les promesses de la modernité, celles du progrès social et du temps libéré.

Bigre, il a probablement raison… mais ses livres suivants, et notamment celui publié en 2018 « Remède à l’accélération », viennent apporter une note d’espoir.

  • Twitter, la communauté des « twittos » territoriaux…

Elle existe, informelle et protéiforme. Il y a « évidemment » des pionniers, communicants territoriaux, mais s’ajoutent des collègues de métiers différents, des observateurs et acteurs proches des collectivités, et cette communauté, qui existait avant la pandémie, est sérieuse, joyeuse (parfois triste, mais qui se soutient) et bienveillante. Elle joue un rôle important en cette période où les interactions sociales en présentiel sont réduites.

Elle m’a permis aussi d’approcher d’autres cercles de twittos sensibles aux enjeux de nombreux territoires, nouvelles mobilités (ah les vélotafeur.e.s !), urbanisme, logement, environnement, juridique, élus locaux.

C’est aussi une communauté affinitaire, du nord au sud en passant par la Bretagne (y compris l’est), qui permet de se protéger de ce que ce réseau social propage de beaucoup moins bien (voire abject) en partageant des idées et des découvertes au travers notamment de #battleson, #battlekitchen et autres partages.

  • Il est urgent de ralentir ?

On nous rabâche, à juste titre, qu’il faut apprendre à gérer l’incertitude, mais la peur du futur fait augmenter une angoisse existentielle que des enseignements traditionnels nous permettent d’aborder avec un peu plus de courage/confiance/détachement (rayer les mentions inutiles en fonction du jour) et surtout de légèreté.

« Le Tao de Pooh » de Benjamin Hoff est retombé sous ma main pendant cette pandémie.

« Quel jour on est ? demande Winnie
On est aujourd’hui, répond Porcelet
C’est mon jour préféré, dit Winnie »

« Où l’on découvre que l’un des plus grands maîtres taoïstes n’est pas un Chinois, ni un vénérable philosophe…, mais un petit ourson contemplatif et insouciant qui agit sans effort et ne se départit jamais de son bonheur tranquille… »

Quand un virus « arrivé » de Chine bloque temporairement l’accélération du monde moderne et vous fait retourner vers la voie du Tao.

Il était peut-être temps.

Propos recueillis par Hugues Perinel

Posté le par

Recommander cet article