Bourgogne-Franche Comté : la région valorise ses données patrimoniales sur internet

Communication

Découvertes virtuelles de sites exceptionnels, visite de l’observatoire de Besançon, galeries numériques, photos, études historiques… La région Bourgogne-Franche Comté rend des dizaines de milliers de données patrimoniales accessibles librement sur un portail internet passionnant.

L’inventaire du patrimoine régional, réalisé par la région Bourgogne depuis sa création en 1973, fournit des informations inestimables pour la connaissance du territoire : histoire, culture, architecture, traditions… La région – aujourd’hui couplée à la Franche-Comté – valorise toutes ces ressources sur un portail internet accessible gratuitement depuis mai 2015. Jusqu’alors réservé aux chercheurs et aux historiens, ce fonds touche potentiellement de nombreux domaines : tourisme, aménagement du territoire, médiation, pédagogie… La région y montre aussi son soutien (connaissance, restauration, valorisation) à de nombreux projets.

La présentation des informations est dynamique et créative. En page d’accueil, divers sujets sont régulièrement mis à l’honneur, à travers des galeries de photos, des thèmes d’actualité ou encore par le biais d’une application SIG sur le patrimoine.

Un projet transversal impliquant les directions Culture, Communication et Systèmes d’information a permis de réaliser le site. Les contenus proviennent de trois bases de données : dossiers historiques sur le patrimoine régional (11 000 références), photothèque (100 000 références) et médiathèque (5 000 références).

Ce portail de diffusion des données est compatible avec l’outil national de production de données « Gertrude », créé dans les années 2000 et utilisé par toutes les régions. Les ressources de Franche-Comté y seront intégrées ; le portail deviendra ainsi une référence pour la valorisation du patrimoine sur un territoire considérable.

Le site s’améliore constamment : nouveaux dossiers historiques, photographies anciennes numérisées, actualités régionales, mais aussi outils numériques. Depuis juin, les internautes peuvent découvrir virtuellement l’observatoire astronomique, météorologique et chronométrique de Besançon, créé en 1978, et trois sites majeurs du Val-de-Saône. Une « galerie numérique » révèle la richesse du Morvan (abbaye de Cluny…).

La région souhaitait que son portail soit très largement utilisé. Objectif réussi : en un an, plus de 23 000 utilisateurs (113 000 pages vues) se sont connectés au site, dont la fréquentation augmente régulièrement. Des visiteurs (touristes, passionnés, scolaires…) âgés de 18 à 65 ans.

L’initiative a été récompensée d’un Territoria d’argent dans la catégorie « communication », le 23 novembre au Sénat.
 

Martine Courgnaud – Del Ry

 

Moyens humains et financiers

Un chargé de projet (50 % d’un ETP), une gestionnaire de base de données du service Inventaire et patrimoine (50 % d’un ETP), l’expertise technique d’une chargée de communication et d’un ingénieur informatique ont permis de réaliser le site, créé par un prestataire privé.

Budget total : 29 124 euros TTC.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum