Cantal : une application touristique mobile géolocalisée

Communication

Le conseil général du Cantal propose une application mobile qui géolocalise les touristes et leur indique comment rejoindre plus de 900 sites touristiques : châteaux, églises, places, sites naturels…

En juin 2014, le conseil général du Cantal a lancé l’application mobile "Mobilis" qui signale aux touristes les points d’intérêt du département (châteaux, églises, musées, lieux de vie d’hommes célèbres…), quel que soit l’endroit où ils se trouvent.

Son originalité : fonctionner par géolocalisation, ce qui a évité au conseil général d’apposer des étiquettes QRcodes ou flashcodes sur les sites et monuments. C’est aussi beaucoup plus simple pour l’utilisateur, directement prévenu par son téléphone portable ou sa tablette.

"Mobilis" répertorie déjà plus de 900 points d’intérêt, décrits à travers 2 000 photos et images d’archives accompagnées de textes. Il suffit de cliquer pour obtenir des informations, des liens vers des sites internet dédiés, et l’itinéraire pour rejoindre le point d’intérêt à pied ou en voiture. "Mobilis" s’enrichira dans les prochains mois, en particulier grâce aux Cantaliens, appelés à y contribuer en signalant des éléments de patrimoine et en proposant photos et textes sur une page Facebook.
 

Services numériques culturels innovants

L’application "full web" peut être téléchargée sur un téléphone portable ou consultée grâce au navigateur internet (compatible HTML 5) d’un smartphone ou d’un ordinateur. Conçue en complément des autres applications touristiques, régionales ou locales, elle a été cofinancée par le ministère de la Culture et de la Communication (16 000 euros sur un budget total de 27 000 euros), par le biais de l’appel à projets "Services numériques culturels innovants". Elle a également été distinguée par le jury du prix Territoria 2014, qui lui a attribué un trophée argent dans la catégorie " valorisation du patrimoine".

Le projet, démarré en 2013, a mobilisé une personne dans plusieurs services du conseil général : archives départementales (photothèque), service patrimoine de la direction éducation jeunesse, direction développement économique, services et prospective, médiathèque départementale (informations sur les lieux de naissance ou de passage d’écrivains ou personnages illustres), service prospective numérique et CyberCantal Services (ergonomie du site et suivi technique).

Les communautés de communes et les offices de tourisme ont également collaboré au projet, ainsi que la médiathèque du patrimoine du ministère de la Culture.
 

Martine Courgnaud – Del Ry

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum