Le gouvernement veut développer le tourisme culturel

Communication

Une convention signée le 19 janvier entre les ministères chargés de la Culture et du Tourisme prévoit une série de mesures pour renforcer le tourisme culturel, en particulier dans les territoires ruraux.

Une convention-cadre, signée le 19 janvier lors du conseil interministériel du tourisme, vise à renforcer le tourisme culturel en France, pour les visiteurs étrangers et pour les Français. Le ministre de la Culture, celui de l’Europe et des Affaires étrangères et la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances chargé du tourisme s’engagent à développer ensemble la filière touristique culturelle, non seulement à l’échelle nationale mais aussi à travers les politiques menées dans les régions. Un référent tourisme culturel sera notamment nommé dans chaque direction régionale des affaires culturelles (Drac et Dac). Objectif de cette politique : conserver notre place de première destination au monde.

En effet, les touristes étrangers visitent généralement la France pour sa culture : patrimoine matériel et immatériel, création, scène artistique, industries culturelles et créatives, langue, art de vivre… Quant aux Français, ils sont les premiers visiteurs de leur pays ; six sur dix accèdent à une manifestation, un équipement ou un site culturels à l’occasion d’un déplacement touristique.

Toutefois, le modèle actuel est centré sur Paris et certaines régions. Il s’agit donc aussi de faire découvrir les richesses patrimoniales et artistiques de tout le pays, avec le tourisme d’histoire, le tourisme de savoir-faire et les industries culturelles créatives (offre tourisme cinéma, par exemple). Un moyen de revitaliser, à travers le tourisme, le développement économique, social et culturel des territoires. Un recensement des itinéraires et des réseaux de sites historiques sera effectué, en relation avec les associations nationales représentatives de l’offre du patrimoine. Ces parcours seront ensuite présentés sur un site internet national. Le tourisme de savoir-faire conduit souvent les touristes vers les zones rurales et périurbaines éloignées des circuits touristiques, où sont implantés les entreprises et ateliers ouverts à la visite. Il aide également à préserver et à promouvoir un patrimoine immatériel, constitué au fil des siècles, et des métiers d’art. Une filière nationale touristique de l’artisanat et des métiers d’art, réunissant groupements professionnels, pôles et réseaux des métiers d’art, entreprises du patrimoine vivant, institutions de l’État et des collectivités (manufactures, ateliers, musées) proposera des parcours touristiques innovants.

Une attention particulière visera les territoires ruraux, souvent éloigné des circuits touristiques. Les services déconcentrés des ministère de la Culture et du Tourisme les aideront à élaborer des stratégies pour valoriser leurs ressources culturelles. Les collectivités seront encouragées à inscrire leurs actions et leurs projets dans les dispositifs contractuels (contrats de ruralité, conventions de revitalisation des centres-bourgs…). La restauration du bâti patrimonial, vecteur d’attractivité du territoire et de dynamisation de la vie locale, sera également encouragée, et la labellisation des lieux et des territoires culturels sera renforcée.

Le ministère de la Culture contribuera au développement touristique des territoires par plusieurs actions : création, prévue cette année, d’un fonds spécifique de 15 millions d’euros pour favoriser les travaux de restauration de monuments historiques des communes de moins de 2 000 habitants, financement d’études pour la revitalisation des centres historiques, expérimenté par une vingtaine de communes, développement de nouveaux mécanismes de financement participatif innovant (mission confiée à Stéphane Bern).

Le gouvernement prévoit aussi de financer « d’importants travaux d’investissement au titre de la rénovation et de l’aménagement de monuments historiques et sites culturels ».

Marie Gasnier

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum