L’Île-de-France organise la Quinzaine de la librairie pour les lycéens

Éducation

1 300 élèves de 50 classes de lycées généraux, technologiques et professionnels franciliens vont rencontrer 50 auteurs dans 50 librairies indépendantes de la région.

« 50 classes – 50 auteurs – 50 librairies indépendantes ». Derrière ce slogan, le conseil régional d’Île-de-France poursuit ses actions d’éducation artistiques et culturelles auprès des lycéens, « afin notamment de leur donner le goût de la lecture et du livre ». De ce lundi 17 mai jusqu’au vendredi 28 mai 2021, la région organise la Quinzaine de la librairie pour les lycéens, 1 300 élèves de 50 classes de lycées généraux, technologiques et professionnels franciliens iront ainsi à la rencontre de 50 auteurs dans 50 librairies indépendantes d’Île-de-France. Ce sera « l’occasion pour eux de découvrir un auteur et son œuvre, un libraire et sa profession, mais aussi ce commerce culturel de proximité qui nous est si essentiel : la librairie », se félicite le conseil régional.

En amont de l’évènement, libraires et enseignants ont travaillé ensemble pour préparer les lycéens à ces moments d’échanges privilégiés, et les sensibiliser à l’univers de la lecture et à cet important maillon de la chaîne du livre qu’est la librairie de proximité. Chaque élève participant à la Quinzaine de la librairie pour les lycéens reçoit un chèque-lire d’une valeur de 18 euros, offert par le conseil régional, qu’il pourra utiliser dans sa librairie.

Cette Quinzaine de la librairie pour les lycéens constitue l’un des programmes d’éducation artistique et culturelle de la région Île-de-France, au même titre que les Leçons de littérature dans les lycées franciliens, le Prix littéraire des lycéens, apprentis et stagiaires de la formation professionnelle ou encore Paroles de Chercheurs. En multipliant ces actions, le conseil régional entend favoriser l’égalité d’accès au livre en veillant à la répartition territoriale des établissements scolaires impliqués, en particulier en grande couronne, dans les zones rurales et les quartiers populaires. La région soutient également l’activité des libraires indépendants sur l’ensemble du territoire francilien, via ses aides pour les librairies : développement des fonds, travaux d’aménagement, résidences d’écrivains, manifestations littéraires, et aides d’urgence Covid-19 dans le contexte de la crise sanitaire.

Posté le par

Recommander cet article