La réforme des rythmes scolaires s’appliquera en 2013, assure Vincent Peillon

Éducation

Le ministre de l’Éducation nationale Vincent Peillon a confirmé jeudi que la réforme des rythmes scolaires se ferait à la rentrée 2013, démentant un possible report du retour de la semaine de quatre jours et demi dans le primaire.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

« Cette réforme s’appliquera début 2013. Ça a été dit, ça a été répété. Je veux que tout le monde s’y engage », a-t-il déclaré en marge de la visite d’un lycée à Lille. « Vous savez bien que c’est déjà acquis, la réforme des quatre jours et demi », a ajouté le ministre. « S’il y a encore des réticences, des inquiétudes, des hésitations, on va les lever. C’est l’intérêt des élèves. Ça doit se faire avec les professeurs et les collectivités » locales, a-t-il précisé en assurant que « la réforme avance ».

L’Élysée avait déjà formellement démenti mercredi soir des informations de presse selon lesquelles la présidence de la République réfléchissait au report en 2014 de la réforme sur les rythmes scolaires issue du débat sur la refondation de l’école et que M. Peillon s’est engagé à mettre en place à la rentrée 2013.

Selon un sondage du syndicat SNUipp-FSU publié jeudi, seule la moitié des enseignants est favorable au retour à la semaine de 4,5 jours dans le primaire à la rentrée 2013, alors que la mise en place d’une alternance entre sept semaines de classe et deux de vacances est plébiscitée. « L’intérêt du pays, l’intérêt des élèves, c’est ça qui doit primer. Et les enseignants le veulent. Dans le même sondage, ils disent que le ministre de l’Éducation doit faire la réforme en se préoccupant de l’intérêt des élèves », a insisté M. Peillon. « Si on veut des réussites, si on veut que le pays se redresse, si on veut donner à nos enfants ce qu’on a eu nous-mêmes (…), alors il faut faire cette réforme. Il faut la faire dans la concertation. C’est ce que je fais, avec les enseignants, que je respecte », a-t-il ajouté.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum