Le gouvernement accorde 50 à 90 euros par élève pour les communes qui appliqueront la réforme des rythmes scolaires dans le primaire dès 2013

Éducation

Dans un courrier aux élus, Jean-Marc Ayrault promet une aide financière aux communes qui s’engageront, dès la rentrée 2013, dans la mise en place de la nouvelle semaine scolaire.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

Le gouvernement accordera une aide de 50 euros par élève, ou de 90 dans les zones en difficulté. Le Premier ministre veut ainsi inciter les communes à appliquer la réforme des rythmes scolaires dans le primaire dès 2013, afin de permettre une « entrée rapide dans la réforme du plus grand nombre possible de communes ». Dans le courrier, il est bien précisé que les communes qui entreront dans le dispositif seulement à la rentrée 2014 auront d’une part à demander une dérogation et, d’autre part, « ne pourront pas bénéficier de l’aide forfaitaire ».

Pour ce faire, un fonds spécifique d’aide fera l’objet d’un article de la loi sur la refondation de l’école qui sera présentée fin janvier 2013 en Conseil des ministres, avant un débat parlementaire en mars.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum