L’Éducation nationale adopte des mesures sur la laïcité

Éducation

Sensibilisation à la laïcité, enseignement moral et civique, éducation aux médias… Onze mesures et un budget de 250 millions d’euros sur trois ans pour transmettre les valeurs de la République à l’École.

« École et République sont indissociables » et doivent le rester, a affirmé Najat Vallaud-Belkacem, le 22 janvier. La ministre de l’Éducation nationale présentait une série de mesures1) visant à « mobiliser l’école pour les valeurs de la République », et à favoriser notamment l’enseignement de la laïcité, à laquelle les Français ont montré leur attachement après les récents attentats.

Or, la société est « en perte de repères », et l’école peine aujourd’hui à transmettre certaines connaissances, à refléter la citoyenneté, et à susciter la confiance des élèves et des familles. Le sentiment de désespérance, l’accroissement des inégalités, le déterminisme social, l’incapacité collective à prévenir le décrochage scolaire « endémique » de certains jeunes ont entamé la mission d’égalité de l’école, selon la ministre. Un constat qui conduit le gouvernement à présenter un plan de onze mesures, qui s’appliqueront aussi à l’enseignement agricole et à l’enseignement privé sous contrat.

Enseignants et personnels d’éducation bénéficieront d’un programme de formation continue sur la sensibilisation des élèves à la citoyenneté française et européenne, à la laïcité et à la lutte contre les préjugés. Des mesures applicables immédiatement : avant la fin de l’année scolaire, pour les premier et second degrés, mille formateurs suivront deux jours de formation à la laïcité et à l’enseignement moral et civique. Des formations à l’enseignement laïque du fait religieux seront également dispensées.

Dans les écoles supérieures du professorat et de l’éducation, la formation initiale des éducateurs et des professeurs du premier et du second degré intégrera également des cours sur la laïcité et la lutte contre les préjugés, dans toutes les disciplines. En outre, la capacité des candidats « à expliquer et à faire partager les valeurs de la République » sera systématiquement évaluée dans les concours de recrutement.

Divers outils sur la laïcité et l’enseignement laïque du fait religieux vont être mis à disposition des éducateurs, enseignants et formateurs : nouveaux parcours de formation accessibles sur la plateforme « M@gistère », livret de ressources pédagogiques, éclairages juridiques sur la laïcité, films courts présentant les combats historiques pour la laïcité, portail dédié à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, fascicule de prévention et de lutte contre la radicalisation préparé en concertation interministérielle…

Les établissements scolaires célébreront une « journée de la laïcité » chaque 9 décembre.

Chaque année, les correspondants académiques de l’inspection générale de l’Éducation nationale et de l’inspection générale de l’administration de l’Éducation nationale, de l’enseignement et de la recherche devront identifier les difficultés et les besoins. Ce qui permettra d’élaborer des actions de formation et des outils pédagogiques adaptés.

 

Marie Gasnier

 

1) Source : Onze mesures pour une grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum