Les chefs d’établissement « taclent » la politique ministérielle

Éducation

Inédit ! Les chefs d’établissement, interrogés par le SNPDEN-Unsa, affichent clairement les difficultés de préparation de la rentrée scolaire et stigmatisent les coupes budgétaires comme le dialogue en panne avec les autorités académiques.

Dans une enquête conduite par le SNPDEN-Unsa du 9 au 16 février 2011, les chefs d’établissement étaient invités à « noter » les académies concernant leur préparation de la rentrée 2011. Le constat est sans appel : une moyenne de 7,9/20 concernant le respect des textes et de 10,9/20 sur le plan du « dialogue ». Il est aussi à noter de fortes disparités sur le territoire. La mise en œuvre de la réforme du lycée, sur le terrain, est un terreau important des mécontentements exprimés.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum