Les maires ruraux de France font des propositions pour l’école

Éducation

L’AMRF (Association des maires ruraux de France) a publié, à l’occasion de la conclusion des États généraux de la démocratie territoriale, les 4 et 5 octobre 2012, sa contribution à la refondation.

Parmi les douze propositions formulées, l’une concerne particulièrement le financement des écoles privées. Ainsi l’AMRF plaide pour une révision de certaines dispositions de la loi Carle du 28 octobre 2009 et son décret d’application.

En cause, le préjudice important créé dans les communes rurales. L’association regrette, en effet, que « les règles édictées incitent au transfert de la compétence scolaire à l’intercommunalité ». Conséquence, cela affecterait l’école publique rurale de proximité et amplifierait « le phénomène de désertification rurale ».

Texte de référence :

Pour en savoir plus :

Découvrez L’action éducative en pratique, un service documentaire des Éditions Weka conçu pour vous. Dynamiser l’innovation éducative locale, organiser le travail des ATSEM dans les temps périscolaires, utiliser la sectorisation comme outil de mixité sociale scolaire, articuler projet d’école et projet éducatif local, choisir le bon mode de gestion pour l’entretien des locaux scolaires, garantir qualité et sécurité dans le service de restauration scolaire, s’engager dans un programme de réussite éducative, etc. : autant de sujets que L’action éducative en pratique aborde de façon simple et opérationnelle.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum