Plusieurs centaines de personnes à Créteil contre la réforme des rythmes scolaires

Éducation

Plusieurs centaines de personnes – enseignants, parents et élus – se sont rassemblées mercredi à Créteil pour demander l’abrogation de la réforme des rythmes scolaires, qui doit être généralisée à la rentrée, a constaté une journaliste de l’AFP.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

Ils étaient 300 selon la police, 600 d’après les syndicats, à manifester leur refus de la réforme devant l’Inspection académique, à l’appel commun de plusieurs syndicats d’enseignants et de parents d’élèves. « Nous demandons à ce qu’il n’y ait aucune mise en place des rythmes à la rentrée », a déclaré à l’AFP Luc Bénizeau, secrétaire départemental adjoint du Snudi-FO, qui appelle à une journée de grève dans les écoles du département le 19 juin prochain. « Ni Peillon, ni Hamon », a-t-il ajouté, en référence au texte de l’ancien ministre de l’Éducation nationale organisant le retour à la semaine de neuf demi-journées, et à celui plus récent de son successeur permettant des assouplissements. « Le décret Hamon est encore pire. Il transfère tout dans les mains des maires, ce qui ne garantit pas l’égalité de traitement », s’inquiète-t-il.

Le Val-de-Marne est le seul département où aucune commune n’a souhaité mettre en œuvre cette réforme contestée à la rentrée 2013. Selon les syndicats, seulement quatre villes ont prévu de passer à la semaine de 4,5 jours en 2014. Selon Pascal Provent, conseiller municipal à l’Haÿ-les-Roses, « cela coûte trop cher et engendre une désorganisation pour les familles, les associations ». « Il y a une unanimité contre cette réforme », a-t-il résumé.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :

Weka formation

Réforme des rythmes scolaires :
Optimiser l’organisation administrative et financière
de son projet périscolaire


Objectifs :

Modalités de mise en œuvre de votre nouveau projet périscolaire

  • Anticiper les impacts financiers de la réforme en termes organisationnel et budgétaire
  • Adapter l’organisation administrative à l’offre de service modifiée
  • Maîtriser les différentes politiques tarifaires envisageables
  • Établir une nouvelle politique tarifaire adaptée liant justice sociale et équilibre budgétaire
  • Optimiser le redéploiement des ressources existantes et solliciter de nouveaux financements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En téléchargement gratuit pour approfondir ce sujet, Weka vous propose :

Livre blanc

Rythmes scolaires : l'expérimentation des 4,5 jours à l'école Sanquer, à Brest (2009-2013)

Retour sur l’expérimentation de la semaine de 4,5 jours qui débute à l’école Sanquer en septembre 2009. Elle concerne 7 classes, soient 170 élèves.

Télécharger le livre blanc

Posté le par

Recommander cet article