Rythmes scolaires : les ex-ministres Luc Ferry et Xavier Darcos pas opposés à la réforme

Éducation

Luc Ferry et Xavier Darcos, ministres de l’Éducation nationale sous des gouvernements de droite, ont tour à tour exprimé vendredi leur soutien à la réforme des rythmes scolaires de Vincent Peillon, très décriée par l’UMP.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

« La loi sur les rythmes scolaires est, sur les principes, extrêmement bonne », a déclaré Luc Ferry au micro de Radio Classique. « C’est une question d’application et donc de bonne volonté à la fois des maires et des instits », a-t-il dit. Selon lui, nombre d’oppositions exprimées ces dernières semaines sur cette réforme, qui rétablit la semaine d’école de quatre jours et demi (au lieu de quatre), sont mues par « des raisons purement politiciennes, donc ce n’est pas bien de faire ça ». « Et quand je vois l’UMP sur la même ligne que les syndicats les plus archaïques et les plus conservateurs, ça me désole », a ajouté celui qui occupa le ministère de la rue de Grenelle de 2002 à 2004, dans le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin.

Pour Xavier Darcos, ministre de l’Éducation de 2007 à 2009 dans le gouvernement Fillon et père en 2008 de la réforme qui réduisit la semaine scolaire à quatre jours, « le samedi matin devait être rendu aux familles » et « ensuite la semaine devait s’organiser comme on l’entendait », à la libre appréciation de chaque école. « Nous souhaitions évidemment que l’emploi du temps s’organise de telle sorte que l’après-midi soit plus tournée vers les activités à caractère culturel ou sportif » et, aujourd’hui, « ce sont des questions matérielles qui le rendent difficile », a-t-il déclaré sur i-Télé. « Vincent Peillon, comme les autres ministres, ne sont ni méchants ni bêtes, ils cherchent l’intérêt des élèves », a-t-il déclaré à propos de la réforme contre laquelle l’UMP a lancé une pétition nationale. « Personne ne vient aux affaires pour nuire à l’école. Donc il faut essayer de mettre un peu de calme dans tout cela », a poursuivi M. Darcos, lui-même professeur agrégé de lettres classiques.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :  

Weka formation

Conduire la réforme des rythmes scolaires dans sa commune : quels projets pour quels financements ?


Objectifs :

Sciences-Po Lille et WEKA Formation vous proposent ce cycle de formation afin de vous accompagner dans la réorganisation de votre politique périscolaire et vous aider à mettre en place des solutions concrètes et adaptées à votre territoire.

3 modules de formation à la carte ou en format cycle afin de :

  • Décrypter les enjeux de la réforme des rythmes scolaires pour sa commune.
  • Construire ou rénover le projet périscolaire municipal.
  • Gérer le partenariat local dans un temps contraint.
  • Développer une offre éducative dans un environnement financier dégradé.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum