Élections municipales 2014 : quelles sont vos priorités ?

Élus

À quelques jours du premier tour des élections, c’est la question que Weka a posée aux électeurs. Découvrez, sous forme d’infographie, ce que les Français attendent vraiment de la personne pour laquelle ils comptent voter le 23 mars prochain.

Cet article fait partie du dossier :

ÉLECTIONS MUNICIPALES : VOS 100 PREMIERS JOURS ! Voir le dossier

Municipales 2014 : quelles sont vos priorités ? Weka Résultats de son sondage

Petites communes : les « laissées pour compte » du numérique

Réalisé auprès d’un échantillon de 600 personnes âgées de 18 ans et plus, ce sondage met très nettement en avant l’intérêt des Français pour les nouvelles technologies. Ainsi, la couverture numérique doit être selon eux une des priorités du futur maire, maire qu’ils espèrent d’ailleurs et logiquement au fait des nouvelles technologies.

Ce résultat s’explique notamment par le fait que près de 30 % des sondés soient résidents d’une commune de moins de 4 000 habitants.

Or, si la question de la couverture numérique ne se pose plus depuis longtemps pour les habitants des grandes métropoles, les petites communes restent les « laissées pour compte » de ce secteur devenu indispensable personnellement et professionnellement.

Impôts et sécurité : des priorités dépassées ?

Arrivent ensuite, en termes de préoccupations, les activités culturelles et de loisir, là encore trop souvent réservées aux grandes villes, ainsi que le stationnement et la circulation, problème récurrent dans un grand nombre de communes françaises.

Plus étonnamment, la sécurité publique et les impôts ne se classent respectivement qu’en 9e et 10e position du classement ; là aussi le fait que la moitié des sondés vivent dans des communes de petite taille est une explication possible à ce résultat.

Un leader à la tête de la municipalité

Sans surprise, il apparaît que les sondés voteront pour un maire ayant la même appartenance politique qu’eux, et ils attendent de lui non pas des promesses, mais bien une gestion assurée de la municipalité, puisque les qualités de management et de leadership arrivent en 3e et 4e places du classement.

Dans la lignée de ces préoccupations, vous êtes donc 60 % à affirmer que la vie privée du candidat n’aura aucun impact sur le choix du bulletin que vous choisirez de déposer dans l’urne d’ici quelques jours.

Cliquez sur l’infographie ci-contre, pour voir les résultats détaillés de ce sondage.

 

 

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum