Ségolène Royal transmettra la présidence de la région Poitou-Charentes « avant l’été »

Élus

Nommée ministre de l’Écologie dans le nouveau gouvernement de Manuel Valls, Ségolène Royal transmettra la présidence de la région Poitou-Charentes lors de la prochaine session du conseil régional avant l’été, a-t-elle déclaré à l’AFP en soulignant qu’elle resterait en revanche conseillère régionale.

Après d’intenses tractations entre François Hollande et son nouveau Premier ministre, Manuel Valls, le nouveau gouvernement a été dévoilé mercredi 2 avril, trois jours après la débâcle infligée à la gauche aux municipales. Il sera complété la semaine prochaine par des secrétaires d’État.

Le gouvernement de Manuel Valls compte une équipe resserrée et paritaire de 16 ministres contre 20 pour le gouvernement de Jean-Marc Ayrault (hors ministres délégués). Ségolène Royal y fait son entrée à une fonction qu’elle avait déjà occupée entre 1992 et 1993, l’Écologie, le Développement durable, et l’Énergie. Elle a procédé à la passation de pouvoirs mercredi après-midi avec son prédécesseur, Philippe Martin

Mais « je reste conseillère régionale car je ne veux pas abandonner ma région et tous ceux qui m’y sont chers », a-t-elle ajouté en soulignant que c’est aussi « un laboratoire de l’excellence environnementale » et que de « gros projets sont encore en cours ».

Mme Royal cèdera la présidence, car « les règles sont là », et il faut « faire les choses dans le bon ordre ». « Il est vrai que je suis profondément attachée à la région et cela me fait quelque chose », a-t-elle dit. « Je ne vais pas me sauver sans respecter les gens. Il faut le temps de mettre les choses en place, d’expliquer les choses, ne pas se précipiter », a-t-elle ajouté.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum