L’objectif de 260 000 contrats uniques d’insertion (CUI) signés à fin juin sera respecté

Emploi

Depuis le 1er janvier 2010, date de l’entrée en vigueur du CUI, plus de 240 000 contrats uniques d’insertion ont été signés. L’objectif de 260 000 contrats à fin juin 2010 devrait être atteint, a indiqué récemment le ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives Marc-Philippe Daubresse.

Pour rappel, la mise en œuvre combinée du RSA généralisé et du contrat unique d’insertion (CUI) permet de rationaliser les dispositifs d’emploi et d’insertion. La mise en place du contrat unique (CUI) recouvre, en fait, deux contrats d’insertion déclinés, sous leur forme rénovée, en « contrat d’accompagnement dans l’emploi » (CAE) pour les employeurs du secteur non marchand, et en « contrat initiative-emploi » (CIE) dans le secteur marchand. L’État et le département disposent ainsi d’un instrument unique d’insertion, par secteur, plus performant pour les politiques publiques, plus équitable pour les salariés et plus souple pour les employeurs.

Ce nouveau contrat est entré en vigueur au 1er janvier 2010 dans le cadre de la loi n° 2008-1249 du 1er décembre 2008 sur le RSA. Le gouvernement avait fixé comme objectif national la signature de 260 000 contrats uniques d’insertion (CUI), au premier semestre 2010, selon la « circulaire de programmation » envoyée aux préfets en date du 2 décembre 2009.

Lors d’une rencontre organisée par l’Association des journalistes de l’information sociale (Ajis), le 15 juin, le ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives Marc-Philippe Daubresse a déclaré que sera « atteint l’objectif des 260 000 contrats d’ici fin juin ».

Depuis le début de l’année, 83 000 contrats ont été signés dans le secteur marchand pour un objectif fixé à 50 000 contrats, tandis que dans le secteur non-marchand 160 000 sur 210 000 CUI ont été signés.

En tout, 243 000 contrats uniques d’insertion ont été signés.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum