Pas de coup de pouce pour le Smic en 2016

Emploi

Le gouvernement a annoncé une revalorisation a minima du Smic au 1er janvier 2016.

À l’occasion de la Commission nationale de la négociation collective du 14 décembre, la ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social a annoncé une revalorisation de 0,6 % du Smic au 1er janvier 2016, à 9,67 euros par heure travaillée. Sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires, le montant mensuel du Smic atteindra 1 466,62 euros bruts. « Dans le contexte actuel, nous considérons qu’un « coup de pouce » n’est pas la meilleure solution pour augmenter le pouvoir d’achat, compte tenu de ses effets sur le coût du travail et donc l’emploi », a déclaré Myriam El Khomri.

La règle de revalorisation du Smic a été modernisée en 2013, conformément aux engagements pris lors de la conférence sociale de juillet 2012. « Ces critères sont désormais plus justes, notamment parce qu’ils permettent de mieux prendre en compte le poids des dépenses contraintes, le loyer ou l’énergie notamment, qui pèsent relativement plus sur le budget des ménages modestes, et parce qu’ils permettent de garantir le pouvoir d’achat des salariés les moins qualifiés », a précisé la ministre.

De fait, la revalorisation annuelle du Smic est désormais conditionnée par deux paramètres :

  • L’évolution annuelle de l’indice des prix (hors tabac) des 20 % de ménages les plus modestes ;
  • Et la moitié de l’évolution annuelle du pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier et employé (SHBOE).

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum