Relancer l’apprentissage

Emploi

Avec la signature de trois conventions, le gouvernement espère conclure plus de 26 000 contrats d’apprentissage en 2014.

Le gouvernement a décidé de relancer la mobilisation collective en faveur de l’apprentissage, qualifié de « filière d’excellence».

Objectif : que chaque jeune qui le souhaite puisse avoir une place en CFA. À cet effet, le ministre du Travail, de l’Emploi, du Dialogue social, François Rebsamen, a signé, le 22 mai, trois conventions d’objectifs et de moyens pour le développement de l’apprentissage, avec : l’Assemblée des chambres françaises de commerce et d’industrie (ACFCI-CCI France), l’Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat (APCMA) et le Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux publics (CCCA-BTP).

Ces conventions doivent permettre de soutenir le financement de 266 développeurs de l’apprentissage. Leur mission sera d’aller à la rencontre des entreprises, dans chacune des régions, pour :

– Les informer, en fonction de leurs besoins, sur le dispositif apprentissage ;

– Les inciter à recruter un apprenti et à le conserver à l’issue du contrat d’apprentissage en lui proposant de lui offrir un CDI dans le cadre du contrat de génération ;

– Les aider dans les formalités, afin de favoriser la signature de contrats d’apprentissage (dématérialisation).

L’action des développeurs sera prioritairement ciblée sur les entreprises n’employant aucun apprenti et sur les branches où l’apprentissage est peu développé. Les développeurs ont également pour mission de communiquer à la mission locale compétente les offres de formation par apprentissage. L’ambition du ministre pour 2014 est d’aboutir à 110 580 contacts avec des entreprises pour 26 250 contrats d’apprentissage signés. L’État soutiendra le dispositif à hauteur de 4 millions d’euros.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum