Le Premier ministre confirme la modulation des allocations familiales

Enfance et famille

Pour Manuel Valls, la modulation des allocations familiales est « une mesure de justice sociale ».

« Il ne peut y avoir de progrès économique sans progrès social. Les deux doivent aller de pair », a déclaré le Premier ministre dans une allocution dédié au thème « Soutenir l’investissement et continuer de réformer », prononcée à l’issue du Conseil des ministres du 8 avril. « Et le progrès social implique de réformer notre modèle, pour le rendre plus efficace et plus juste, en particulier pour les plus fragiles, a poursuivi Manuel Valls. C’est notamment le sens de notre réforme des allocations familiales, qui doivent bénéficier en priorité aux familles aux revenus modestes et des classes moyennes. »

Ainsi, seuls les ménages qui gagnent plus de 6 000 euros nets par mois verront le montant de leur allocation réduit, c’est-à-dire moins de 10 % des familles. À ce niveau de revenu, un couple avec deux enfants verra ses allocations réduites d’environ 65 euros par mois. « Mais ces ménages bénéficieront bien sûr toujours d’allocations familiales. C’est une mesure de justice sociale », a insisté le Premier ministre.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum