Réconcilier les jeunes avec l’industrie

Jeunesse

Le gouvernement veut développer l’attractivité des filières industrielles et améliorer l’image de l’industrie auprès des jeunes.

Réuni le lundi 10 septembre 2018, le comité exécutif du Conseil national de l’industrie (CNI) a, notamment, abordé la question des liens entre l’industrie et le ministère de l’Éducation nationale. Pour le ministre de l’Économie et des Finances, qui présidait la séance, « l’urgence, c’est de réconcilier les jeunes générations avec l’industrie ». Le ministère de l’Économie et des Finances et le ministère de l’Éducation nationale ont ainsi engagé « une coopération renforcée pour développer l’attractivité des filières industrielles et, notamment, améliorer l’image de l’industrie auprès des jeunes ». « L’industrie se transforme et ses métiers se réinventent : les soudeurs doivent piloter des robots, les forgerons maîtriser l’analyse de données de plus en plus complexes », expliquent Bruno Le Maire et Jean-Michel Blanquer.

Pour mieux répondre à ces enjeux, les deux ministres ont signé une convention avec France industrie. Celle-ci comporte des mesures ciblées réparties en cinq axes :

  • Stimuler la découverte par les élèves des métiers de l’industrie en développant les dispositifs d’accueil d’élèves de collège et de lycée dans les entreprises industrielles : stage d’observation pour les élèves de 3e, visites, journées portes ouvertes, dispositifs « classe en entreprise »… Avec pour point d’orgue la Semaine de l’industrie, dont la prochaine édition aura lieu du 18 au 24 mars 2019.
  • Favoriser les parcours d’excellence des élèves engagés dans les filières industrielles et sécuriser leur insertion professionnelle, notamment en développant le nombre et la qualité des périodes de formation en milieu professionnel.
  • Former les personnels de l’Éducation nationale à l’évolution de l’industrie et de ses métiers, notamment en concevant des parcours de découverte spécifiques.
  • Développer des ressources numériques pédagogiques en valorisant et en facilitant le déploiement de la plateforme de ressources pédagogiques « ETINCEL », ainsi que la multiplication des coproductions de ressources et le soutien d’entreprises partenaires au développement de la plateforme.
  • Faciliter l’articulation des dispositifs nationaux avec les acteurs sur les territoires en contribuant au développement qualitatif des dispositifs, labels et écosystèmes existants (pôles de compétitivité, campus…) des deux ministères.

« L’industrie est un enjeu d’avenir, assure le ministre de l’Éducation nationale. Avec la transformation de la voie professionnelle que nous conduisons, notre objectif est donc de donner aux jeunes générations l’opportunité de connaître les défis industriels de notre pays, pour découvrir les opportunités qui s’offrent à eux. C’est ainsi que l’on prépare, dès aujourd’hui, les réussites de demain ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum