« Villes, Vie, Vacances » : les orientations de l’édition 2016

Jeunesse

Le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a lancé, courant février, l’édition 2016 du programme « Villes, Vie, Vacances ».

Cette année, le programme « Villes, Vie, Vacances » vient s’inscrire dans les nouveaux contrats de ville, au titre du volet transversal jeunesse. Mis en place en 1981 sous la dénomination « opérations anti été chaud », ce programme a pour objectif de permettre aux jeunes âgés de 11 à 18 ans et résidant principalement dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) d’accéder à des activités culturelles, civiques, sportives et de loisirs et de bénéficier d’une prise en charge éducative pendant les vacances scolaires. Chaque année, environ 400 000 jeunes, dont les trois quarts issus des QPV, bénéficient de ce dispositif, qui est opérationnel dans 93 départements.

Cette année, le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports souhaite mettre l’accent sur :

  • La mixité des activités, avec un objectif attendu de 50 % de jeunes filles bénéficiaires (contre 41 % en 2014).
  • L’implication des jeunes, les actions devant reposer sur une co-construction avec les intéressés eux-mêmes.

« Afin d’inscrire les activités dans une prise en charge éducative globale », les préfets sont invités à cibler davantage les actions sur les publics orientés par la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), la prévention spécialisée, l’aide sociale à l’enfance (ASE), l’administration pénitentiaire et le programme de réussite éducative (PRE). Le développement des activités organisées en dehors des quartiers, « qui permettent une plus grande ouverture des jeunes au monde extérieur », sera organisé afin « de favoriser une mobilité. »

Pour en savoir plus : Lettre d’orientation pour l’année 2016 et modalités d’instruction des dossiers

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum