Menu actualité

Thématiques

Olivier Klein, un connaisseur des quartiers déshérités chargé de la Ville et du logement

Publié le 5 juillet 2022 à 8h45 - par

Il est à la tête d’une des villes les plus pauvres de France : Olivier Klein, 55 ans, maire de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a été nommé lundi 4 juillet 2022 ministre délégué à la Ville et au logement.

Olivier Klein, un connaisseur des quartiers déshérités chargé de la Ville et du logement

L’élu fait entrer les quartiers populaires au Gouvernement.

Maire de Clichy-sous-Bois depuis 2011, Olivier Klein est un enfant du  cru. Il a grandi dans le quartier du Chêne Pointu à Clichy-sous-Bois, décor des « Misérables » de Ladj Ly et souvent présenté comme l’une des copropriétés les plus dégradées de France.

D’abord membre du Parti communiste, ce professeur d’histoire-géo a rejoint le PS en 2006. Après une quinzaine d’années dans le camp socialiste, M. Klein s’est rapproché puis a soutenu Emmanuel Macron.

Enfant, il vendait avec son père l’Humanité et Pif Gadget les week-ends et les 1er Mai, dans la galerie commerçante du Chêne Pointu, « c’était une tradition », a confié à l’AFP M. Klein qui a vu les classes moyennes déserter Clichy-sous-Bois dans les années 1980.

C’est à partir de cette ville déshéritée de Seine-Saint-Denis que les banlieues françaises se sont embrasées en 2005 après la mort de deux adolescents, Zyed Benna et Bouna Traoré, électrocutés dans un transformateur électrique en tentant d’échapper à la police.

« Y a du boulot ! »

« Il est très engagé dans sa ville », estime le président PS de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel. « Il a contribué à la transformer, personne ne peut dire que cette ville n’a pas changé en 15 ans », souligne l’élu.

M. Klein « est accessible, à l’écoute et impliqué localement. Il a contribué au désenclavement de Clichy » avec notamment l’arrivée du tramway, la construction d’un conservatoire, d’une piscine et de logements neufs, énumère Mohamed Mechmache, fondateur de l’association ACLEFEU basée à Clichy-sous-Bois.

« Il défend l’idée de soutenir les petites associations de proximité car elles ont un vrai ancrage », assure M. Mechmache également président de la coordination « Pas sans nous » qui a fait un tour de France des quartiers pendant la dernière campagne électorale présidentielle.

À la tête de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) depuis 2018 et vice-président de la Métropole du Grand Paris, délégué à l’habitat et la mixité, « il a une connaissance de l’aménagement et de la politique de la ville », selon M. Mechmache.

Selon lui, cette nomination au Gouvernement est « un message important » pour une ville aussi « médiatique que Clichy-sous-Bois ».

« J’espère que dans les semaines, les mois, les années à venir, il saura ne pas oublier la Seine-Saint-Denis et défendre l’égalité territoriale parce qu’il y du boulot ! », lance Stéphane Troussel.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2022