Distribution de masques de protection à des publics précaires

Lutte contre les exclusions

Avec l’appui de La Poste, le ministère des Solidarités et de la Santé distribue 50 millions de masques à des publics précaires.

Le ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé, le 21 juillet 2020, « une distribution massive » de masques de protection individuelle contre la Covid-19 à l’attention de personnes en situation de précarité. Cette distribution a débuté le 29 juillet. 50 millions de masques grand public – « lavables 20 fois pour 21 utilisations possibles », précise le ministère – sont ainsi envoyés par courrier postal à 8,2 millions de Français disposant de revenus modestes. Chaque destinataire recevra 6 masques, qui lui prodigueront donc une protection pour au moins 60 jours.

Cette opération, qui permet d’assurer la protection des personnes ayant de faibles ressources, est menée « en cohérence avec le principe de solidarité qui a guidé la politique gouvernementale d’approvisionnement et de distribution d’équipements de protection individuelle dans le cadre de la crise sanitaire », indique Olivier Véran. Les soignants (près de 4 milliards de masques commandés), les publics précaires (5 millions de masques adressés chaque semaine aux préfets et aux maires), ainsi que les personnes porteuses de fragilité (remboursement des masques chirurgicaux sur prescription pour 2 millions de personnes) ont ainsi été dotés en priorité et gratuitement.

L’opération en cours est conduite par le ministère des Solidarités et de la Santé, avec l’appui de La Poste. Afin d’assurer la distribution des 50 millions de masques dans des délais exceptionnellement courts, La Poste, avec sa filiale Docaposte, se mobilise pour la préparation, la mise sous pli et la distribution des courriers contenant les masques. Grâce aux 70 000 facteurs présents partout sur le territoire, la livraison des masques s’effectue directement dans les boîtes aux lettres des foyers concernés depuis le 29 juillet.

Posté le par

Recommander cet article