Le chèque énergie peut-il être utilisé en Ehpad ?

Lutte contre les exclusions

Les personnes âgées résidant en Ehpad peuvent bénéficier du chèque énergie si l’établissement qui les accueille est conventionné à l’APL.

Sollicitée par plusieurs de ses établissements adhérents, la Fédération hospitalière de France (FHF) s’est rapprochée du ministère de la Transition écologique et solidaire et, plus particulièrement, du service dédié au chèque énergie et réservé aux professionnels. Pour toute question relative à l’utilisation du chèque énergie en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), un établissement peut contacter ce service par téléphone au numéro suivant : 09 70 82 85 82.

Ce service est notamment chargé de déterminer si un chèque énergie peut être utilisé par un résident dans un établissement. Il a apporté à la FHF les précisions suivantes :

  • Pour pouvoir utiliser un chèque énergie en Ehpad, l’établissement doit être conventionné à l’APL ;
  • Lorsque l’Ehpad n’est pas conventionné à l’APL, le chèque énergie ne peut être utilisé dans l’établissement.

Pour mémoire, le chèque énergie remplace les tarifs sociaux de l’énergie depuis le 1er janvier 2018. Ce dispositif gouvernemental a vocation à réduire la précarité énergétique. Il constitue une aide nominative au paiement des factures d’énergie du logement. Il est attribué sous conditions de ressources.

Le chèque énergie permet de régler les dépenses suivantes :

  • Factures d’énergie, auprès des différents fournisseurs d’électricité, de gaz, de chaleur, de fioul domestique, ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.) ;
  • Charges de chauffage incluses dans la redevance, si la personne est logée dans un logement-foyer conventionné à l’APL ;
  • Certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement.

Les professionnels concernés sont tenus d’accepter le chèque énergie.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum