Accélérer la vaccination des personnes âgées à domicile

Personnes âgées

Pour faciliter la vaccination des personnes âgées résidant à domicile, le gouvernement publie un petit guide destiné aux élus locaux.

Si la quasi-totalité (98 %) des résidents d’Ehpad a reçu la première dose du vaccin contre le Covid-19 (et les trois quarts d’entre eux la seconde dose), seuls les deux tiers des personnes âgées de plus de 75 ans vivant à leur domicile ont reçu la première injection. « Ce chiffre est en forte augmentation depuis plus d’un mois, mais il reste insuffisant sachant que cette population est particulièrement exposée au risque de développer une forme grave de la maladie », déplore le ministère des Solidarités et de la Santé. Mi-avril 2021, il a donc publié un « vade-mecum à destination des élus municipaux pour accélérer la vaccination des personnes âgées vivant à domicile ».

Coconstruit avec toutes les associations d’élus locaux, ce petit guide de 8 pages a pour objectif d’essaimer les bonnes pratiques recensées sur les territoires et de créer de la synergie entre les acteurs. Il comprend trois axes principaux :

  • Le repérage des personnes âgées isolées vivant à domicile qui ne sont pas encore vaccinées.
  • Les dispositifs « d’aller vers » pour faciliter la vaccination des personnes âgées à domicile.
  • Les messages clés à faire passer aux personnes âgées concernant la vaccination.

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie a présenté ce vade-mecum aux élus locaux du Pas-de-Calais à l’occasion de son déplacement dans ce département le 16 avril. « La vaccination des personnes âgées à domicile constitue une priorité absolue car elles ont plus de risque de développer une forme grave de la maladie. Il ne doit pas y avoir d’oubliés de la vaccination », insiste Brigitte Bourguignon. « Trop de personnes âgées vivant à domicile ignorent encore les démarches à accomplir pour se faire vacciner ou bien ne peuvent les engager en raison de leur isolement. Les aider répond à un impératif de solidarité. Les élus locaux, en particulier les élus ruraux, ont un rôle fondamental à jouer. Ils sont un soutien précieux pour notre campagne de vaccination », complète le secrétaire d’État chargé de la Ruralité, Joël Giraud.

Posté le par

Recommander cet article