Améliorer la fin de vie des personnes âgées à domicile

Personnes âgées

L’Anesm vient de publier des recommandations pour accompagner la fin de vie des personnes âgées à domicile.

L’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) a publié, le 5 décembre, ses recommandations de bonnes pratiques professionnelles (RBPP) intitulées « Accompagner la fin de vie des personnes âgées à domicile ». Celles-ci accompagnent le plan national 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie et le plan maladies neuro-dégénératives (PMND) 2014-2019. Les recommandations édictées par l’Agence s’adressent aux professionnels d’aide et de soins intervenant à domicile. Elles ont pour objectif de les guider afin « d’accompagner la mort dans le grand âge de la façon la plus digne possible », selon les termes de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement.

Les recommandations de l’Anesm reposent sur les principes fondamentaux d’une démarche concourant à la bientraitance. À savoir :

  • Le respect de la personne et de son histoire, de sa dignité et de sa singularité ;
  • L’ajustement des pratiques à chaque situation ;
  • Le savoir-être des professionnels au-delà d’une série d’actes à réaliser (savoir-faire) ;
  • La construction d’un cadre d’intervention favorisant le questionnement éthique et la pérennisation de la dynamique entre penser et agir ;
  • La valorisation de l’expression des personnes accompagnées.

Ces recommandations doivent permettre aux professionnels d’interroger leurs pratiques dans une perspective d’amélioration continue de la qualité de l’accompagnement, d’apporter des réponses adaptées dans le respect des droits des personnes en fin de vie, estime l’Agence.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum