Dépendance : 62 % des Français s’attendent à une baisse des aides de l’État

Personnes âgées

Plus de six Français sur dix (62 %) estiment que l’État sera contraint de revoir à la baisse ses aides pour la prise en charge de la dépendance, compte tenu du contexte économique, et peu s’attendent à une réforme rapide, selon un baromètre à paraître lundi dans La Croix.

L’enquête réalisée pour le quotidien et La Banque postale Prévoyance par l’institut TNS Sofres, montre que 62 % des personnes interrogées jugent que l’État devra baisser ses aides, 24 % estimant qu’il pourra les maintenir et 10 % les augmenter.

Dans le même temps, 77 % des sondés jugent que c’est à l’État de prendre en charge la dépendance « via les impôts et les taxes », seuls 22 % estimant que c’est à chacun de se préparer à ce risque.

La réforme de la dépendance, promesse de campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, devait remettre à plat les aides existantes et impulser une vaste politique pour améliorer prévention et prise en charge. Après plusieurs reports, elle a finalement été mise de côté, le chef de l’État indiquant récemment qu’il envisageait d’en « poser les bases » en 2013 en cas de réélection.

Pour 31 % des sondés, cette réforme n’aura jamais lieu, 10 % s’attendant à ce qu’elle se produise en 2012 et 49 % après cette année.

En matière de réforme, 81 % des Français jugent prioritaire de favoriser le maintien à domicile et l’hospitalisation à domicile, 48 % jugeant qu’il faut augmenter le nombre de places disponibles en maison de retraite et 28 % améliorer le montant de l’allocation de l’État.

La France compte plus d’1,15 million de personnes dépendantes. Elles pourraient être 1,55 en 2030 puis 2,3 millions en 2060, selon des projections. À législation constante – en offrant le même niveau de services et d’aides qu’aujourd’hui -, les pouvoirs publics, qui consacrent déjà à la dépendance environ 25 milliards par an, auront besoin de trouver 10 milliards d’euros supplémentaires en 2040.

L’enquête a été réalisée par téléphone du 10 au 22 décembre 2011 auprès d’un échantillon de 1 007 personnes, représentatif de la population française, selon la méthode des quotas.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum