« Grand âge et autonomie » : la FNAQPA salue l’ambition du gouvernement

Personnes âgées

La FNAQPA attend des solutions adaptées et pérennes pour faciliter l’accompagnement des personnes âgées.

Présente au lancement de la concertation nationale sur le « grand âge et l’autonomie », le 1er octobre 2018, la Fédération nationale avenir et qualité de vie des personnes âgées (FNAQPA) salue « l’ambition donnée » au futur projet de loi sur la dépendance et appelle de ses vœux « des solutions durables et globales pour répondre aux enjeux de l’accompagnement des personnes âgées ».

À la question des enjeux, la Fédération se satisfait des discours de la ministre des Solidarités et de la Santé et du pilote de la concertation, Dominique Libault, qui, en plus de l’enjeu économique et financier, ont rappelé l’enjeu éthique et sociétal du débat, avec, notamment, la nécessité de redéfinir une offre qui préserve la liberté de choix de la personne.

Pour la FNAQPA, la même réflexion devra être appliquée à la question des modalités, notamment de financement. « Actuellement diluées et peu lisibles », les aides publiques doivent, selon elle, être « mises à plat afin de créer une grande prestation autonomie accessible à tous, qui s’adapte aux attentes de la personne et lui permette d’exercer librement ses choix de vie, comme une société inclusive doit le permettre ».

En terme de stratégie d’accompagnement du vieillissement, la Fédération formule le vœu que cette concertation nationale s’attache à « mener une réflexion globale et conduise à des solutions durables, des ressources adaptées et pérennes, au service de la qualité de vie des personnes âgées en perte d’autonomie et de la qualité de vie au travail de celles et ceux qui les accompagnent, à domicile et en établissement ».

La FNAQPA espère que ce changement de paradigme, tant sur le modèle que sur le financement, permettra « un autre regard sur le vieillissement, qui doit être considéré comme une richesse et une chance, tant en termes de développement économique que d’aménagement du territoire ». La Fédération entend bien participer « activement » à la concertation nationale qui s’ouvre.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum