Dépendance : un tiers d’emplois supplémentaires d’ici 2020 en Île-de-France

Personnes âgées

Le nombre d’emplois liés à la dépendance des personnes âgées devrait progresser de 31 % en Île-de-France de 2008 à 2020, ce qui devrait déboucher surtout sur une forte augmentation des emplois d’aide à domicile, rapporte lundi 16 juillet une étude  l’Insee.

Selon l’étude réalisée en partenariat avec l’Agence régionale de santé (ARS), entre 2008 et 2020, 44 100 Franciliens supplémentaires de 60 ans ou plus pourraient être confrontés à une perte d’autonomie, dont 37 500 vivraient à domicile et 6 600 en institution.

Ainsi, d’ici 2020, le vieillissement de la population en Île-de-France pourrait nécessiter la création de 23 100 emplois liés à la dépendance, « si le taux de recours aux aidants professionnels restait stable dans le temps », soit une hausse de 31 % de ces emplois.

Les personnels d’aide à la vie courante représenteraient 57 % de ces emplois : pour l’essentiel des aides ménagères ou aides à domicile (toilette, course, ménage…), précise le document. Plus du tiers des nouveaux emplois seraient des emplois de personnels soignants.

Les autres emplois seraient occupés par des personnels administratifs, d’encadrement ou des services généraux. Le nombre d’emplois liés à la dépendance créés augmenterait de 50 % à domicile contre 10 % seulement en institution, précise l’étude.

Plus de la moitié de ces emplois seraient créés en grande couronne, pronostique encore l’Insee.

 

Pour en savoir plus : Dépendance des personnes âgées en Île-de-France : un tiers d’emplois supplémentaires d’ici 2020, Sylvaine Drieux, Insee Île-de-France

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum