Installation du Comité national pour la bientraitance et les droits

Personnes âgées

Le Comité national pour la bientraitance et les droits des personnes âgées et des personnes handicapées, qui vient d’être créé, « doit être à l’initiative de propositions concrètes et applicables rapidement ».

La ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, Michèle Delaunay, et son homologue chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, Marie-Arlette Carlotti, ont installé ce mardi 12 février, le Comité national pour la bientraitance et les droits des personnes âgées et des personnes handicapées (CNBD). Institué par un décret du 7 janvier 2013, ce Comité se veut une instance d’échanges entre les représentants des personnes âgées et handicapées, les professionnels du secteur, l’administration et les deux ministres.

Dans les mois prochains, le CNBD aura, « tout particulièrement, pour mission de réfléchir à la façon de prévenir les suicides à domicile, de promouvoir les bonnes pratiques pour une bientraitance active et de clarifier et mieux expliciter les droits des personnes âgées et handicapées ». Il doit être « à l’initiative de propositions concrètes et applicables rapidement », préviennent les deux ministres.

Le Comité national est également chargé de réfléchir à la question de la limite entre liberté d’aller et venir et sécurisation des conditions de vie. Il étudiera, notamment, la question de l’usage de dispositifs de géo-localisation à des fins de protection de la personne. Enfin, face à une maltraitance multiforme et parfois peu visible, le CNBD envisagera les moyens d’améliorer le dispositif de prévention, de détection et d’intervention, au domicile comme en établissement.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum