La Seine-Saint-Denis s’engage contre l’isolement social des seniors

Personnes âgées

Le département de la Seine-Saint-Denis rejoint la Mobilisation nationale contre l’isolement des âgés (MONALISA).

Le président du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, et le référent national de l’association MONALISA, Jean-François Serres, ont signé, mi-avril, la charte d’engagement dans la lutte contre l’isolement social. L’évènement s’est déroulé à la Maison des seniors de Clichy-sous-Bois. « Cette démarche innovante de coopération a pour objectif de lutter contre l’isolement des seniors, notamment dans le cadre de la loi d’adaptation de la société au vieillissement », précise le département.

Par la variété des activités collectives qu’elle propose aux seniors, la Maison des seniors Ambroise Croizat de Clichy-sous-Bois se veut « un bel exemple de lutte contre l’isolement ». « L’isolement des plus âgés accélère la perte d’autonomie, renforce les fragilités et les inégalités de santé », rappelle le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis. En rejoignant la mobilisation nationale contre l’isolement des âgés (MONALISA), il « poursuit donc sa politique volontariste en direction des seniors et de leur autonomie ».

Depuis son lancement en 2014, la Mobilisation nationale contre l’isolement des âgés (MONALISA) est parvenue à rassembler 220 organisations, qui déploient, ensemble, des actions de lutte contre l’isolement des personnes âgées en soutenant et suscitant l’engagement bénévole de proximité. La mutualisation des ressources et la coopération entre ces acteurs se développent aux niveaux national et local. Ainsi, 26 coopérations départementales sont aujourd’hui actives et près de 200 équipes citoyennes sont engagées auprès des personnes isolées.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum